Tu es né d’une étoile

Festival de Mouans-Sartoux, 3 octobre 2010, quelque part dans l’après-midi

3e jour de salon. Il fait chaud, il fait soif, il fait aussi très envie de rentrer chez soi.

Un vieux monsieur s’arrête sur notre stand, regarde nos livres et se met à nous entretenir de poésie. Nous lui avouons notre ignorance à ce propos. La seule chose que je sais, c’est que pour se faire publier à compte d’éditeur en poésie à l’heure actuelle, c’est la croix et la bannière.
Je lui parle cependant des Souffleurs : ce n’est pas de l’édition, mais cela peut l’intéresser.

Pour nous remercier de notre attention, le vieux monsieur nous récite un de ses poèmes, après nous avoir demandé avec une timidité touchante si nous sommes d’accord.

De son poème, je n’ai retenu que ce vers, qui revenait sans cesse : Tu es né d’une étoile, mais tu n’es qu’un enfant.
Mais pendant cette poignée de secondes, je n’avais plus soif, je n’avais plus chaud, je n’avais plus envie de rentrer chez moi, et le vieux monsieur était lui-même redevenu enfant, des étoiles plein les yeux…

C’est aussi pour ce genre de rencontres que j’aime les salons.

Publicités

A propos Menolly

Cocréatrice des éditions Griffe d'Encre en 2006, je dirige la collection Novella, et codirige les Romans avec Magali. Je suis également gérante de la société, webmastrice du forum, du site et de la boutique, correctrice, maquettiste, et chargée de la fabrication des livres griffés. Le repassage, par contre, c'est pas mon truc.
Cet article, publié dans Brèves du dimanche, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Tu es né d’une étoile

  1. Lucile dit :

    C’est joli, en effet… Très sympathiques, ces moments de poésie qui surgissent là où on ne les attend pas forcément. 🙂

  2. Gabriel dit :

    Il y a parfois quelques moment de grâce, à Mouans Sartoux, entre deux foldingues qui veulent absolument refourguer le manuscrit qu’ils n’ont pas encore commencé à écrire et ceux qui tentent de défoncer le stand à coup de sac à main (du vécu, côté stand Hydromel).
    Voilà qui donne envie de revenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s