Imagine all the people

L’imaginaire passionne de plus en plus de monde, en France, en Navarre, en Belgique et ailleurs. Du coup, les petits salons dédiés poussent au coin des campagnes comme de vrais champignons.

Il est difficile de convaincre un gros éditeur de se déplacer quand on est un mini festival qui a encore tout à prouver. Le micro-éditeur, lui, a plus souvent tendance à charger ses cartons dans son coffre et à venir essuyer les plâtres. Pendant que d’aucuns regardent Sport Dimanche, il s’offre un spores week-end (ben oui, forcément, avec les champignons… ok, je sors. Ah non, je n’ai pas fini cet article, va falloir me supporter encore un brin).

Parfois, c’est juste génial. Et parfois (trop souvent), la communication (hors internet) et l’affichage sur place ayant péché quelque peu, on vit ça :

Imagine(c)Mathieu Coudray

Si bien que le public local ne vient pas. L’était pas au courant, ma brave Lucette ! Alors lui aussi, on l’imagine. Histoire de tuer le temps en attendant l’heure de partir. Et on croise les doigts, très fort, en se disant : il va bien en venir un, quand même, vous ne croyez pas ? Un qui, en plus, possèderait l’inestimable qualité de s’intéresser à nos livres…

Puis on se console et se soutient mutuellement, entre exposants. On achète les bouquins du voisin, qui achète les nôtres… histoire de dire qu’on n’est pas trop venu pour rien.

Oui, c’est du vécu, et non, je ne donnerai aucun nom :p

Et merci à Mathieu Coudray d’avoir bien voulu illustrer cette brève récurrente.

Advertisements

A propos argemmios

Auteur de Fantasy et de Fantastique, maintenant et à jamais. Anthologiste, aussi, puis éditrice depuis la création des éditions Argemmios : http://www.argemmios.com Parce que l'Histoire et les histoires, les grands mythes, le folklore, mes deux pieds dans la terre, mes mains enracinées aussi, et cet oeil qui a vu, ce corps qui a senti ce que la science ne sait pas.
Cet article, publié dans Brèves du dimanche, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Imagine all the people

  1. Peggy dit :

    Et toujours les mêmes lecteurs et aficionados qui viennent faire un coucou, contre vents, champignons et marées (on va continuer sur la même image ! ). Mais eux, même si vous les aimez bien, ils ont déjà tous vos livres, c’est même pô drôle !! ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s